Carotte Cake pour passer l’hiver !

Hey, aujourd’hui on va se préparer un petit gâteau facile à faire et idéal pendant cette période hivernale (où il faut l’avouer il fait un temps de #%@&$ !!!!) j’ai nommé… tadaaaaa… le carotte cake.

 

Les avis concernant son origine sont quelque peu divergents, alors qu’aujourd’hui on l’attribue généralement aux pays anglo-saxons, il semblerait que ce sympathique gâteau orange vienne en fait de Suède. Nos amis anglais l’ayant popularisé pendant la Seconde Guerre mondiale (because of sucre rationnement my dear, oui je sais lecteur(trice) mon niveau en anglais t’impressionne), je ne me prononcerais pas pour savoir qui est l’heureux créateur de ce succulent gâteau.

 

C’est une recette assez simple à faire et qui ne prend vraiment pas beaucoup de temps. Perso, je préfère le faire sur 2 étages, ce qui exige d’avoir soit 2 fois le même moule, soit de faire cuire les 2 niveaux à la suite dans le même plat. Alors pourquoi me diras tu. Et bien car cela permet de faire une couche de glaçage entre les 2 couches de cake et ainsi d’obtenir une note de fraicheur et de rendre le gâteau plus aérien.
mister_fourchette_horizontal_01

 

Les ingrédients (pour 8 personnes) :

– 350 g de carottes

– 130 g de beurre mou

– 25 g de beurre mou pour beurrer ton moule

– 100 g de sucre en poudre

– 150 g de cassonade

– 3 oeufs

– 75 g de noix (ou noix de pécan ou de macadamia fais comme tu préfères)

– 220 g de farine

– 3 cuills à café de levure chimique

– 1 cuill à café de sel

– 1 cuill à café de cannelle en poudre

– 1 cuill à café de bicarbonate de soude

– 1 cuill à café de gingembre en poudre

 

Pour le glaçage :

– 120 g de fromage frais type Philadelphia

– 75 g de sucre glace

– 60 g  de beurre mou

– 1 sachet de sucre vanillé

– le jus et le zeste d’1/2 citron

 

Préparation :

Alors on épluche bien ses carottes et après on les râpe. Dans un grand bol, on fouette le beurre, le sucre en poudre, la cassonade jusqu’à obtenir un mélange crémeux. On rajoute les oeufs (l’idéal étant de savoir casser les oeufs avec une seule main ça impressionne toujours les potes quand on le fait) et on refouette tout ça.

 

À ce moment-là, on rajoute les carottes et les noix concassées, et on refouette. Puis on passe dans un tamis, la farine, la levure, le bicarbonate, la cannelle, le sel et le gingembre. Une fois, cette poudre tamisée, il ne reste plus qu’à l’incorporer à notre pâte et fouetter une dernière fois (oui c’est une recette qui fait les bras si on n’a pas de robot).

Il ne nous reste plus qu’à mettre au four à 180° pendants 40 minutes environ, en s’assurant que le carotte cake ne soit pas trop cuit (enfoncer la pointe d’un couteau il doit ressortir humide mais propre).

 

Pour le glaçage, on mélange le sucre glace, le fromage frais, le beurre coupé en dés, et le jus de citron dans un bol et on fouette tout ça vigoureusement jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse et brillante. On réserve le glaçage au frigo en attendant la fin de la cuisson des cakes.

 

Une fois les 2 cakes sortis du four, on démoule tout ça et on tartine généreusement le haut du premier cake. Une fois ceci fait on pose le second cake sur le glaçage et on le glace à son tour. Libre à ceux qui le veulent pour ceux à qui il resterait suffisamment de glaçage de décorer le cake à l’aide d’une poche à douille, dans mon cas il m’en restait plus du coup j’ai rajouté sur le dessus du carotte cake des noix que j’ai pris soin de torréfier et de caraméliser.

Voilà un gâteau très simple, qui en jette et qui en plus a ce petit côté un peu hype que j’aime bien.