Chronique from New York City : Bisous Ciao. Macarons

Hey, on dit que les macarons à New York sont en passe de détroner les cupcakes dans les coeurs de toutes les fashionistas. Il est vrai que ce petit gâteau a tout ce qu’il faut pour lui pour plaire aux adeptes de la mode, sucré, de toutes les couleurs, un petit côté un peu bourgeois, une forme simple et surtout une multitude d’associations de parfum pour pouvoir faire plaisir à tous les gourmands.

 

Ce ptit bonhomme dérivé de la meringue est fabriqué à partir de poudre d’amande, de sucre glace, de sucre et de blancs d’œufs. La pâte ainsi préparée est déposée sur une plaque de four et cuite. Ceci lui donne sa forme particulière d’une pâte figée et dorée à la cuisson. Apparut en Europe au moyen Âge, on a coutume de penser qu’il viens de France mais l’histoire nous apprend que c’est Catherine de Médicis qui l’aurait ramené avec elle de Florence. À Paris, et en particulier à la Cour de Versailles, les officiers de bouche portant le nom de Dalloyau, ancêtres de ceux qui fonderont en 1802 la maison de gastronomie du même nom, servaient les Rois de macarons, de 1682 jusqu’à Louis XVI et Marie-Antoinette.

 

mister_fourchette_horizontal_07

 

À l’origine, le macaron original n’est constitué que du seul biscuit, c’est à partir de 1830 que l’on commence à l’enrichir d’épices, de confiture, de crème pour pouvoir les accoler deux à deux (ils sont comme ça les macarons ils aiment trainer en bande), et que l’on commence à les teinter de différentes couleurs.

 

En sortant de mon travail l’autre jour, je suis tombé devant cette boutique, blanche, immaculée. J’entre donc chez Bisous Ciao. Macarons et j’apprends que les heureux fondateurs de cette maison sont un couple de Français installé à New York City. Cocorico, ma fibre patriotique ne fait qu’un tour et je me décide à tester un petit assortiment de 6 macarons ( 2.50 $ par macaron). Les macarons sont présentés tel des oeuvres d’art sur l’étal et ils donnent plus envie les uns que les autres, après un choix qui s’avère cornélien j’arrive finalement à me décider et repars avec une superbe boite pour les déguster chez moi.

 

Arrivé à mon appartement, j’ouvre le paquet et commence à gouter un par un les dodus macarons. Ce que je nous vous ai pas encore dit c’est qu’à New York il existe pléthores de boutique de macaron, une des raisons qui m’ont poussé à gouter ceux de chez Bisous Ciao. c’est l’inventivité de leur recette, bien sûr ils préparent les recettes classiques, framboise, pistaches etc Mais j’apprécie les efforts et la prise de risque pour sortir des sentiers battus en proposant certains gouts originaux (celui à la lavande par exemple est à tomber par terre). Les macarons sont généreux et leurs arômes très subtils. Celui à la framboise est un régal car il a cette petite pointe d’acidité qui le rend frais et goûtu. J’ai ensuite testé le vert au thé au jasmin, une sensation toute douce en bouche et un appel à la détente. Celui à la lavande et au miel reste mon préféré car il a ce coté estival qui me rappelle le midi tout en étant fondant à souhait.

 

mister_fourchette_horizontal_04

 

 

Si vous passez par New York et que vous avez envie de vous faire un petit plaisir sucré pour un prix raisonnable je ne saurais que trop vous conseiller de leur rendre visite. En plus bande de petits veinards, les macarons de chez Bisous Ciao. ont tellement de succès qu’ils ont ouvert 2 boutiques. Il ne vous reste plus qu’a aller les tester et me dire quel est votre parfum préféré. Allez bisous ciao (Oui je sais cette blague est nulle, mais d’un j’étais obligé de la faire et de deux je suis sur mon blog je fais ce que je veux).

 

Bisous Ciao. Macarons                    Bisous Ciao. Macarons

Lower East Side                                 West Village

101 Stanton Street,                          235 Bleecker Street

New York, NY 10002                        New York, NY 10002

 

mister_fourchette_vertical_01mister_fourchette_horizontal_03 mister_fourchette_horizontal_01mister_fourchette_horizontal_02