Mille-feuille aux fruits rouges

Hey, c’est l’été ici à New York et je peux vous assurer qu’il fait chaud (on frise les 32°C tous les jours ce qui est cool mais un peu étouffant) bref quoi de mieux qu’un dessert au fruits rouges pour se faire plaisir ? Bah voilà merci lecteur(rice) d’être d’accord avec moi sinon va falloir que je poste une autre recette et la perso ça m’arrange pas trop vu que j’ai déjà fais les photos et tout le toutim…

 

mister_fourchette_horizontal_01

 

Alors le mille feuille, tout le monde s’en fait une montagne à cause de sa fameuse pâte feuilleté, mais en fait vous allez voir, c’est pas si compliqué que ça à réaliser. Normalement constitué de 3 étages de feuilletage, dans ma version il n’y en aura que 2 car je trouvais que c’était bien suffisant. Il aurait été créé par François Pierre de la Varenne en 1651. Il doit son nom au nombre de feuillet de pâte qui le compose (bon je vous avoue que je me suis jamais amusé à compter et puis même à la renaissance faut bien avouer que 864 feuilles ça sonnait quand même moins bien comme nom…). Aujourd’hui devenu un classique de la pâtisserie Française, tous les grands chefs s’amusent à le réinterpréter pour notre plus grand plaisir.

 

mister_fourchette_vertical_01

 

Pour cette recette, j’ai choisi de remplacer la crème pâtissière par de la crème diplomate car je trouve son gout plus léger, permettant ainsi de faire ressortir le gout de la pâte feuilletée et des fruits rouges. Au cours de mes périgrinations sur le net, j’ai cherché « La recette » de pâte feuilleté facile et bonne et franchement je regrette pas d’avoir essayé le feuilleté de Christophe Felder, pâtissier de renom de l’Hotel Crillon dont la recette de feuilleté minute est juste une tuerie (en plus le monsieur publie plein de livres sympas) allez hop c’est partis !

 

Les ingrédients (pour 6 personnes) :

 

Pour le feuilleté minute :

– 100 g de farine T55

– 120 g de beurre

– 45 g d’eau froide

– 2 C. à café de sucre

– 1 C. à café de sel

 

Pour la crème diplomate :

– 1 gousse de vanille bourbon

– 7 g de maizena

– 20 g  de sucre en poudre

– 85 ml de lait entier

– 1 jaune d’oeuf

– 10 g de beurre pommade

– 50 cl de crème liquide tres froide (j’insite c’est important pour la suite)

– 10 g de sucre glace

 

Pour la garniture :

– Quelques fraises

– Quelques framboises

– Quelques groseilles

– Etc faites comme vous voulez la c’est totale impro ^^

 

 

 

Préparation :

Alors tout d’abords, coupez le beurre en petit morceaux et réservez le au frais, cette étape est cruciale car si le beurre n’est pas suffisamment frais, les particules de beurres incorporées plus tard dans la pâte se lieront au reste des ingrédients et à ce moment là bye bye le feuilletage avouez que ce serait ballot…). Dans votre robot munie d’une feuille (ou à défaut vous pouvez utiliser un cul de poule et le faire à la main ça marche aussi), versez la farine, le beurre bien froid, le sucre et le sel. Battez a vitesse lente pendant à peu près 4 minutes jusqu’à l’obtention d’un espèce de crumble. A ce moment là, ajoutez l’eau froide (elle aussi ne la sortez que au dernier moment) et passer en vitesse rapide pendant une petite minute.

 

 

Vous aurez devant une pâte assez collante et normalement c’est à ce moment là que vous allez commencer à paniquer. Stoooop c’est normal, prenez du film transparent, et à l’aide d’une corne ou d’une maryse déposez là dessus, filmez là et laisser reposer tout ça au réfrigérateur au minimum 30 minutes (moi je l’ai laissé une nuit parce que il était tard et que j’avais la flemme).

 

 

Sortez votre pâte, et étalez là sur un plan de travail fariné, formez un rectangle de 30cm par 15cm sur 2mm d’épaisseur. Déposez la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, recouvrez la pâte d’une deuxième couche de papier sulfurisé et remettre une plaque de cuisson dessus (ça va permettre au feuilletage de ne pas trop monter et ainsi de rester plat mais feuilleté).

 

 

Dans un four préchauffé a 180°, mettez le tout a cuire pendant 25 minutes, une fois la pâte cuite, retirez la plaque du dessus et la feuille supérieur de papier sulfurisé, saupoudrez de sucre glace et remettre au four en position grill 5 minutes pour que le sucre caramélise. Votre feuilleté pour le mille-feuille est prêt, vous avez fait le plus dur, vous pouvez décompresser un peu et aller boire une bière au bar le plus proche, lire un bouquin, mater un film bref faites ce que vous voulez.

 

 

Pour la crème diplomate, dans une casserole, portez le lait et la vanille (je garde la gousse et la mets dedans aussi ça décuple le parfum) à ébullition. En même temps, dans un récipient, blanchir le jaune d’oeuf, le sucre et la maïzena. Une fois le lait vanillé bouillant versez en la moitié dans notre récipient, mélangez bien et remettez tout ça dans la casserole avec le reste de lait et faite chauffer a feu doux sans arrêter de remuer en ajoutant le beurre petit a petit jusqu’à l’obtention d’une crème semi-épaisse. Réservez, filmez et mettre au réfrigérateur.

 

 

Pour la chantilly, alors là c’est simple, dans votre bol que vous aurez préalablement mis au congélateur, versez la crème fraiche liquide entière bien froide et battre à vitesse moyenne, des que la crème commence a monter ajouter progressivement le sucre glace en augmentant la vitesse du batteur.

 

 

Une fois votre chantilly prête, l’incorporez à la crème pâtissière délicatement, voilà vous avez votre crème diplomate.

 

 

Pour le dressage, prendre votre feuilleté, coupez le en 2 morceaux de 15x15cm à l’aide d’un couteau dentelé (cette pâte feuilleté en plus se coupe plutôt facilement et n’est pas du tout friable), sur le feuilleté de base, à l’aide d’une poche à douille et d’une douille ronde large faites de beau dôme sur toute la surface du feuilleté, posez le deuxième feuilleté et recommencez l’étape précédente. Equeutez et coupez les fraises en 2 dans le sens de la longueur et disposez les en diagonales entre chaque dôme de crème diplomate. Parsemez de différents fruits rouges. Pour la touche fraicheur, vous pouvez également rajouter des feuilles de menthe ça se marie très bien avec l’acidité des framboises.

 

 

A déguster assez rapidement, sous peine que la crème pénètre le feuilletage et rende le mille feuille tout mou.. Voilà vous avez vu c’est pas si compliqué à faire ^^.