Pavlova grenade noisette

Hey, je sais pas ce qui me prends en ce moment, mais je suis dans ma période meringue, c’est bien simple j’arrête pas de tester des recettes à base de meringue française, la meringue italienne me donne encore un peu de fil à retordre mais je compte bien la maitriser aussi celle là. Du coup ce week-end, voyant ce qu’il me restait dans mon frigo, j’ai eu une envie de tester la Pavlova, je me suis souvenus de la recette de la talentueuse Mimi Thorisson  sur son blog Manger dont je suis fan (tout est juste a tomber sur son blog autant les photos, que les articles tout est une bouffée d’air frais, c’est bien simple à chaque fois que je lis j’ai envie de partir à la campagne vivre la vie de bohème), mais en y ajoutant un ptit truc que j’aime bien (j’avais un bocal de noisette caramélisées par mes soins dans mon placard) et des grenades qu’on avait shooté à mon travail avec mes collègues (oui il m’arrive de shooter des fruits lors de mes journées je sais c’est cool), ni une ni deux j’ai testé cette déclinaison de la Pavlova et franchement c’est plutôt pas mauvais (enfin ce n’est que mon humble avis si toi lecteur(rice) tu trouves pas ça bon on peut en parler jt’en veux pas).

 

mister_fourchette_pavlova_grenade_02

 

Pour la note historique, les origines de la Pavlova sont assez controversées sur le pays inventeur de ce classique pâtissier, la légende veut que en 1926 la célèbre danseuse étoile Anna Pavlova soit descendu dans un hôtel de Wellington, en Nouvelle Zélande donc, le chef pâtissier de cet hôtel ayant créé le dit gâteau en son hommage, mais les australiens racontent exactement la même histoire 6 ans plus tard (la donzelle devait vraiment déchainé les foules pour que tous le monde soit a fond pour lui créer un gâteau à son nom). Bref ça se bat dans l’hémisphère sud pour savoir qui l’as vraiment inventé, en tout cas c’est quand même la classe d’avoir un gâteau a son nom (si quelqu’un veut en inventer un pour moi jsuis grave chaud voilà c’est dit).

 

mister_fourchette_pavlova_grenade-01

 

Les ingrédients (pour 4 personnes) :

– 3 blancs d’œufs a température ambiante

– 155 g de sucre en poudre

– une pincée de sel

-quelques noisettes torréfiées et caramélisées.

– 50 cl de crème fraiche liquide entière

– 50 g de sucre glace

– 1 belle grenade

– 10 framboises

 

 

Préparation :

Alors comme d’habitude avec la meringue française , il y a juste a verser les blancs d’œufs dans le robot avec une pincée de sel, de battre le tout en augmentant la vitesse petit a petit. Pendant ce temps là mixez les noisettes caramélisées, jusqu’à obtenir un poudre fine. Quand les œufs commencent a avoir la consistance d’une mousse a raser, incorporez le sucre petit a petit (a la cuillère par exemple) pour ne pas que le sucre se solidifie et forme des billes de sucre. Versez à la cuillère la poudre de noisettes caramélisées jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.

 

Remplissez une poche a douille cannelée et formez des nids d’oiseaux sur une feuille de papier sulfurisé.

 

L’idéal pour la cuisson est de prendre son temps et de les mettre au four minimum 2 heures a basse température (90 degrés Celsius).

 

Pour la chantilly, pensez bien à mettre votre fouet ainsi que le bol de votre robot au congélateur quelques heures avant de battre la crème liquide (la réussite de la chantilly en dépends). Battre la crème à grande vitesse et incorporez le sucre glace au fur et a mesure.

 

Une fois les meringues sortis du four et à température ambiante, versez une généreuse cuillère de chantilly sur la meringue, parsemez de baies de grenades (vous pouvez même préparez un coulis si vous êtes courageux), et finissez le tout en disposant 2 ou 3 framboises, sur le tout.

 

Votre Pavlova est prête à être dégustée (bon dépêchez vous car c’est un dessert qui se ratatine assez vite). J’aime bien les desserts comme ça qui ont une aura de mystère autours de leurs créations, jsais pas vous mais les classiques comme la pavlova me transporte à chaque bouchée (jm’imagine en technicien dans un opera en train de monter un décors en ce moment même).

 

Tiens et vous quel est votre dessert préféré et qu’est ce qui vous vient à l’esprit quand vous le goutez ?